LE PROGRES – Lutter contre la Zoom fatigue avec notre Whistméthode

Interview de Charlie Clarck dans le numéro du Progrès le 24 février 2021 

Il faut s’engager face à la caméra sinon on s’ennuie !

Des études démontrent qu’un léger décalage entre le son et l’image lors d’une visioconférence fatigue d’avantage notre cerveau.
Après une journée de réunions à distances les utilisateurs sont souvent beaucoup plus fatigués que s’ils étaient allés au bureau.

Pourtant avec quelques astuces simples il est possible de mieux appréhender ce nouveau format de communication.

Cliquez ici pour découvrir cet article 👇 ou accédez à sa version en ligne 

 

Related Post

fr_FRFR