BFM Business – Peut-on être un patron et être mauvais à l’oral ?

Interview télévisée de Charlie Clarck pour l’émission du 19 novembre sur BFM Business

Un dirigeant peut-il se passer de l’oral ? Quel impact sur les salariés et sur la communication externe de l’entreprise ?

 

L’envie de s’engager pour son job passe par la parole du dirigeant !

 

BFM Business interroge Charlie Clarck, fondateur de Whistcom, qui livre son analyse de l’enjeu de la prise de parole pour un patron. Et vous allez découvrir qu’être un bon communicant, c’est une compétence dont un dirigeant ne peut pas se passer. En effet, la parole est un véritable levier de l’implication des salariés et donc de la performance de l’entreprise. Une patron ne peut pas faire l’impasse sur son oral !

La bonne nouvelle, c’est qu’être un bon communicant, c’est avant tout une question de techniques et d’entraînement. Il y a des clés à connaître que tous peuvent utiliser.

Découvrez ci-dessous avec nous les clés à connaître !

Related Post

en_GBEN